BLOG ACTUALITÉ

Conférences inspirantes, ateliers ou immersions de terrain : toute l’année, participez à des évènements pour découvrir vos talents et vous mettre en action !

Un plan « historique » pour soutenir et relancer le secteur de l’automobile


Le secteur de l’automobile mondial traverse une crise profonde et ce depuis plusieurs mois. Celui-ci a connu une baisse d’activité et une chute des ventes en moyenne de plus de 80 %. L’objectif est grand : relancer pleinement l’industrie de l’automobile à la suite du confinement.


« L’après dans l’industrie automobile c’est le monde de la motorisation électrique »

- Emmanuel MACRON

En ce mardi 26 Mai 2020, Emmanuel Macron a dévoilé son plan pour relancer et soutenir le secteur de l’automobile et positionner l’industrie française au cœur du défi de la modernisation de l’électrique et de l’autonome tout en portant une ambition écologique. L’objectif est de faire de la France la première nation productrice de véhicules propres en Europe en portant à plus d’un million par an sous 5 ans la production de véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hybrides.



Soutien de la demande pour les consommateurs


Un des buts premiers de ce plan est d’inciter les concitoyens à acheter davantage de véhicules et en particulier des véhicules propres et ce dès aujourd’hui. Pour concilier l’objectif écologique et économique, deux dispositifs vont être mis en place :


- Renforcement de la prime écologique : les particuliers et les entreprises vont pouvoir bénéficier de mesures exceptionnelles à savoir d'un bonus écologique à hauteur de

7 000 € pour les particuliers lors de l’achat d’un véhicule décarboné et de 5 000 € pour les entreprises et les collectivités ainsi que de 2 000 € pour l’achat d’un véhicule hybride rechargeable.


- Accélération sur le déploiement des bornes électriques : l’objectif des 100 000 bornes initialement prévu pour 2022 et dès à présent fixé à 2021.



Prime à la conversion exceptionnelle : jusqu’à 5 000 euros

Un particulier qui met à la casse son véhicule polluant diesel ou essence pour un véhicule plus propre neuf ou d’occasion sera aidé à hauteur de 3 000 euros par l’état et même 5 000 euros s’il s’agit d’un véhicule électrique. Les ¾ des français d’après Emmanuel Macron seront éligibles à cette prime (revenu fiscal inférieur à 18 000 euros net).

Cette prime sera disponible à partir du 1er juin pour les 200 000 premiers véhicules en vue d’aider l’ensemble des constructeurs et des concessionnaires à déstocker.


Le secteur de l’automobile se trouve à un tournant majeur de son histoire avec la mise en place de ce plan d’urgence indispensable. Il faut tout de même rester prudent et espérer que ces changements permettent à la mobilité électrique de s’ancrer dans la vie quotidienne des français.